L'orientation professionnelle

La France souffre de son système d'orientation : le catastrophique CIO , centre d'information d'orientation n'aura pas aidé grand monde....

les chiffres sont là :

Près de la moitié des étudiants échouent en 1ère année, et ils sont encore plus nombreux à ne pas savoir ce qu'ils veulent faire... La première année de licence aura fait chez eux des ravages : seulement 47,5 % des étudiants passent en deuxième année, 30 % redoublent, 16,5 % se réorientent et 6 % arrêtent leurs études. "La difficulté aujourd’hui est moins d‘accéder à l’enseignement supérieur que d’y rester"

Il faut dire qu'à moins d'avoir une vocation et les possibilités de la réaliser....cela devient difficile.

le problème réside dans le fait que les politiques généreuses de ces dernières décennies ont voulu gommer les inégalités, mais au point de diminuer la valeur des diplômes.

La question n'est pas seulement ce que vaut un diplôme : non seulement un diplôme donne des compétences, un niveau de culture, mais il permet de faire une sélection : car Tout le monde souhaite un emploi payé 10.000 euros, pour 20 heures de boulot hebdomadaire ou mensuel, avec des avantages à gogo. mais tout le monde ne peut pas y accéder, il doit y avoir une sélection à ce boulot de rêve. C'est pourquoi tout le monde ne peut pas devenir pilote chez Air France...

Avant tout, il faut savoir ce que l'on veut faire, quels critères sont importants pour nous.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau