Critères de choix

Déjà pour savoir ce que l'on veut faire....il ne faut pas seulement se demander ce qu'on aime...ou ce pour quoi on est doué.

Etre doué en Harpe...c'est bien, mais il faut se demander quels sont les possibilités de travailler dans un orchestre ....c'est possible, mais à moins d'être super doué ou d'avoir son tonton chef d'orchestre à Berlin....c'est pas évident. Et surtout...si ça ne marche pas....ce ne sera pas évident de trouver un plan B !

Car, par exemple, le droit...si on rate le concours de la magistrature...(ce qu'il faut envisager , vu le faible nombre de postes!!!) et que 'lon parvient pas à devenir avocat, ou autre, au moins il y a toujours la possibilité de se faire valoir de cette connaissance du droit auprès d'un employeur. C'est un vrai plus !

Autres éléments de réflexion : le temps libre...l'argent, les responsabilités, le temps de travail....la mobilité géographique

Le boulot de rêve est probablement celui qui nous épargne la hiérarchie, qui est stable, qui n'oblige pas à faire des centaines de kilomètres par semaines, très bien payé et avec le nombre d'heures minimal dans la semaine.

Il est très rare de réunir ces avantages....il faut donc choisir, entre plusieurs critères.

 

La question que l'on doit se poser est ...

est ce que je préfère le temps libre ou l'argent ? Car il est très rare d'avoir les 2 : si on veut avoir un boulot avec 35h ou encore moins, et que le temps libre et les vacances sont votre priorité numéro 1, alors évidemment les métiers de l'enseignement sont faits pour vous. Certains enseignants ne dépassant pas 12h par semaine....

Si vous souhaitez l'argent....à moins d'être prof des universités, vous devrez travailler beaucoup. Si vous êtres attaché aux 35h, il vous sera difficile de gagner beaucoup. Ceux qui sont cadres et qui gagnent bien leur vie ont souvent des semaines de travail qui dépassent les 40h.

Les responsabilités : vous devez savoir si vous avez envie d'être en charge de responsabilités importantes, de mener les décisions, ou si vous préférez rester tranquille dans votre coin. Dans l'entreprise, on pourrait résumer ainsi : il y a ceux qui partent à 16h30 ou 17h, qui seront à l'heure pour leur cours de gym ou aller chercher les enfants à l'école, qui ne rouleront pas sur l'or, qui apprendront les décisions prises le lendemain par les dirigeants.

Et il y a ceux qui restent bien après , ne quittent qu'à 19h,,seront chez eux à 20h, pour reprendre à 8h le lendemain, qui passent une grande partie de leur vie au travail, gagnent bien leur vie, participent aux décisions de leur entreprise.

POur ces 2 types de personnes, les vies sont différentes, les salaires aussi.

reste à savoir ce que l'on veut dans la vie.

Le gâteau n'est pas extensible, tout le monde voudrait le travail rêvé, mais heureusement tout le monde ne rêve pas du même travail.

Mais il importe de savoir ce que l'on veut vraiment et de se donner les moyens d'y arriver. Et pour cela...il y a un prix à payer.

Et comme on dit....Choisir c'est renoncer.

Choisir parfois l'argent, c'est renoncer à une certaine liberté, un certain temps libre...

Etre à son compte c'est accepter des journées à ralonge, des semaines sans week end, ne pas prendre de congés, mais c'est aussi être libre de ses décisions.

Etre salarié du public, c'est avoir une assurance de l'emploi, au prix d'une avancée plus lente du salaire. Et quitte à devoir partir dans des régions plus ou moins sympatiques. Car en France, toutes les régions ne se valent pas..ni toutes les villes!

 

Annuaire de site El annuaire

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.